PRODUCTION et ASSURANCE QUALITE

Energie et passion sont investies dans tout processus de développement d’un produit, mais la qualité de la production en séries doit sans cesse respecter les spécifications du département développement. Voici donc les explications des bases du procédé de fabrication qui font que les casques SHOEI sont d’une qualité unique.

Fabrication de la coque du casque

Seul SHOEI utilise des fibres renforcées de plastique afin d’offrir le meilleur lors de la fabrication de la coque d’un casque. Grâce à des années d’expérience et à des employés hautement qualifiés, SHOEI est en mesure de produire des coques extrêmement solides et pourtant légères. Chaque coque est estampillée par l’employé qui en est responsable, il grave ainsi son nom sur la chaîne pour la qualité et l’exemple.

Découpe au laser

A ce stade, le casque obtient ici sa forme définitive. Toutes les aspérités sont supprimées. Les ouvertures de l’écran et des ventilations sont découpées dans la coque du casque avec un laser. Pour finir, le casque est contrôlé afin de s’assurer qu’il a une épaisseur et un poids corrects.

Peinture

Même si plusieurs étapes de la production ont été automatisées aujourd’hui, il n’est pas possible de se passer du travail manuel pour certaines opérations. SHOEI associe le travail manuel à l’automatisme dans la production pour assurer une qualité irréprochable .Vous ne manquerez pas de remarquer des détails sur les peintures à la rubrique « fait main ».

Assemblage final

Les écopes de ventilation, les joints d’écran, les intérieurs et les garnitures sont assemblés avec le plus grand soin. Le casque ne part à la vente seulement après ces derniers détails d’inspection finale.

La stricte conformité dans le processus de production en association avec le contrôle qualité garantit à SHOEI une qualité exceptionnelle et constante.

HAND WORK MAKES THE DIFFERENCE

Le travail manuel joue un rôle significatif dans la fabrication des casques SHOEI. Cela est spécialement parlant quand on se réfère aux peintures.

1-La préparation

Après que le casque soit sorti du moule et que toutes les aspérités et toutes les ouvertures aient été ôtées au laser, on applique au casque sa couche d’apprêt. Il est ensuite poncé et poli à la main afin d’obtenir une surface parfaite pour les opérations ultérieures de peinture. Travailler sur les diverses coques de casque avec leurs propres particularités, requiert une très grande expérience.

2- Contrôle de la préparation

Après la préparation, le casque est soigneusement inspecté pour effacer les quelques petites imperfections. Il passera ensuite en peinture, seulement si la surface est parfaite.

3- La peinture

La qualité de l’opération de peinture dépend de la qualité de ses couches individuelles.
Il est particulièrement délicat d’appliquer une couche de peinture de haute qualité à la machine, surtout avec les dernières peintures polyuréthane. Pour cette raison, seul du personnel spécialisé et hautement qualifié est employé à cette étape du travail.

4-Contrôle de la peinture

Enfin une dernière inspection permet de détecter toutes les petites gouttes de peinture, les inclusions ou les inégalités, afin de rendre un travail parfait.

5-Pose des graphismes

Elaborés, extrêmement détaillés et spectaculaires, les graphismes sont un élément de l’image de marque d’un casque SHOEI. Dans cette étape très compliquée, les graphismes sont appliqués à la main sur le casque peint et finis par des ouvriers spécialement formés.

6-Vernis protecteur

La dernière étape dans le processus de peinture est l’application d’un vernis incolore afin de protéger la couche graphique et de donner au casque son incontestable brillance.

7-L’inspection finale

Avant de poursuivre vers l’assemblage définitif, la touche finale de l’étape peinture est donnée au casque par une dernière inspection méticuleuse. La perfection, égale dans tous les services, est absolument remarquable.